ActualitéCovid-19PolitiqueSanté

Soudan du Sud/Covid-19 : Le Gouvernement détruit 60.000 doses d’AstraZeneca expirées avant leur utilisation

Soudan du Sud/Covid-19 : Le Gouvernement détruit 60.000 doses d'AstraZeneca expirées avant leur utilisation

Au Soudan du Sud, le gouvernement a annoncé le lundi 19 avril 2021 la destruction de plus 60.000 doses du vaccin AstraZeneca reçues en mars dernier par le géant Sud-africain des télécommunications MTN et de l’Union Africaine (UA).

Lukas Papademos

D’après le gestionnaire de la riposte contre le Covid-19 au ministre de la santé, ces doses d’AstraZeneca sont brûlées pour des raisons d’expiration.

« La date-limite d’utilisation des doses d’AstraZeneca a depuis expiré et celles-ci sont déjà remises quelque part pour qu’on s’en occupe de leur destruction le plus rapidement possible », a déclaré Richard Lako à l’AFP.

A en croire la même source, le ministère de la santé du Soudan du Sud et l’autorité des médicaments élaborent un plan pour retourner vers l’Union Africaine.

Le vendredi 16 avril dernier, Georges Aurezio, responsable de vaccination au Soudan du Sud avait annoncé la suspension du vaccin AstraZeneca suite à son expiration avant son utilisation.

« Le vaccin a expiré le 13 avril et nous n’allons pas l’utiliser », avait-il déclaré à la presse locale.

A la fin du mois de mars, le Soudan du Sud a reçu de manière séparée, 132.000 doses du vaccin AstraZeneca par le truchement du programme Covax dans le but de grandir un accès équitable aux vaccins anti-covid. Après une semaine, la campagne de vaccination contre le coronavirus a été lancée et 2.000 personnes membres du personnel médical, ont reçu des doses.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, le Soudan du Sud a déjà enregistré plus de 10.000 cas dont 114 décès.

Laisser un commentaire