ActualitéEducationPolitique

RDC : Le ministre de l’éducation convoqué au parquet ce vendredi

RDC : Le ministre de l'éducation convoqué au parquet ce vendredi

Willy Bakonga, ministre sortant de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), est convoqué au Parquet Général près la cour de Cassation de la République Démocratique du Congo à Kinshasa pour comparaître ce vendredi 16 avril 2021.

Lukas Papademos

C’est l’avocat général et officier du ministère public près cette instance judiciaire, Malambu Nsuku Mambu qui l’a annoncé dans un mandat de comparution signé le 14 avril dernier et dont une copie est parvenue à INEWSAFRICA.COM. Il précise que Willy Bakonga sera contraint conformément à la loi s’il refuse de répondre à cette invitation.

« Mandons à Monsieur Willy Bakonga Wilima (ndlr), ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique à Kinshasa/Gombe de comparaître au Parquet Général près la cour de cassation, le vendredi 16 avril 2021 pour y être entendu sur des faits lui imputés », lit-on dans cette correspondance.

Il sied de rappeler que Jules Alingete Key, numéro 1 de l’Inspection Générale des Finances (IGF) avait, le 18 novembre 2020, mentionné quelques points dans son rapport sur la mission de contrôle de la paie des enseignants par le Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants (SECOPE). C’est notamment la question d’examiner la situation de mise à disposition des fonds au profit du ministère de l’EPST.

Après enquête, l’IGF avait confirmé l’existence de faux arrêtés antidatés de recrutement des agents et de création des écoles fictives et l’explosion du personnel non enseignant au détriment des vrais enseignants depuis le début de la gratuite de l’enseignement.

D’après le même rapport de l’inspection générale des finances, 62 milliards de Francs Congolais et l’utilisation des fausses factures pour détournement des fonds mis à la disposition par l’État congolais avaient aussi mentionné.

Laisser un commentaire