ActualitéPolitique

Présidentielle 2021: « Les acteurs politiques de tous les bords ont marqué leur adhésion aux réformes en déposant leurs dossiers en respect des textes en vigueur dans notre pays » dixit Alain OROUNLA

Présidentielle 2021: « Les acteurs politiques de tous les bords ont marqué leur adhésion aux réformes en déposant leurs dossiers en respect des textes en vigueur dans notre pays » dixit Alain OROUNLA

Face aux professionnels des médias ce mardi 16 février 2021, le ministre de la Communication et de la Poste porte-parole du gouvernement a exposé les efforts du gouvernement de Patrice TALON pour une élection inclusive et transparente le 11 avril 2021.

Alain Orounla, ministre de la Communication et de la Poste, porte-parole du gouvernement, a rencontré, hier mardi 16 février à Cotonou, les hommes des médias sur l’actualité électorale au Bénin. Il a levé un coin de voile sur les efforts du gouvernement du président Patrice Talon pour un scrutin inclusif et transparent, le 11 avril prochain.

Alain OROUNLA, ministre de la Communication et de la Poste porte-parole du gouvernement

Il était question pour le porte-parole du gouvernement de revenir sur les tractations pour l’organisation de l’élection et la polémique née autour des parrainages et de faire le point des efforts consentis par le gouvernement pour que se tienne cette élection présidentielle dans de bonnes conditions. Alain OROUNLA s’est réjoui que les réformes aient permis de ne pas enregistrer des candidatures fantaisistes.
Pour lui la participation des acteurs politiques qui ont déposé leurs dossiers prouve à suffisance leur adhésion aux réformes

<<Les acteurs politiques de tous les bords ont marqué leur adhésion aux réformes en déposant leurs dossiers en respect des textes en vigueur dans notre pays>>,

Alain OROUNLA, ministre de la Communication et de la Poste porte-parole du gouvernement

Quant aux grands ensembles il a rassuré que tout était mis en œuvre pour permettre aux uns et autres de participer à cette élection. Il déplore tout de même l’attitude d’une certaine classe politique qui n’a pas cru devoir fait les démarches pour avoir les parrainages nécessaires. << Ils n’ont fait aucune démarche pour avoir les parrainages et leur président disait même que si on leur en donnait, ils n’accepteraient pas >>. Il ne désavoue pas l’attitude des acteurs du parti <<Les Démocrates>>

<<Le parrainage n’est pas le menu d’un restaurant où on choisit son entrée, où on rejette son plat de résistance ou son dessert. C’est une disposition qui veut que l’élu parraine qui il veut selon son bon vouloir>> il conclura donc que les démocrates n’ont pas voulu aller aux élections.

Alain OROUNLA est clair l’élection présidentielle du 11 avril prochain sera inclusive et transparente. <<Le gouvernement n’a pas confisqué les parrainages et sous réserve de la confirmation par la Cour constitutionnelle, candidat à sa propre succession, le président Patrice Talon et deux candidats issus de l’opposition vont s’affronter le 11 avril prochain>>,
Pour Alain OROUNLA les récentes déclarations de certains opposants ne respectent pas la vérité des faits reprochés au gouvernement de Patrice TALON.

Laisser un commentaire