Sports

Centrafrique : Le président de la FIFA Gianni Infantino promet appuyer le football centrafricain

Centrafrique : Le président de la FIFA Gianni Infantino promet appuyer le football centrafricain

Lors de sa visite de travail effectué ce jeudi 18 février à Bangui, le président en exercice de la fédération internationale du football association (FIFA) Gianni Infantino a promis tout faire pour soutenir le développement du football centrafricain.

Fiacre SALABE

Cette visite s’inscrit aussi dans le cadre d’évaluation d’un vaste programme du soutien technique (PST), mis en œuvre depuis le mois de septembre 2020 en Centrafrique, sur l’appui financier de la FIFA.

Cette visite n’est pas un vain déplacement, car la FIFA a mis à disposition de la fédération centrafricaine de football (FCF), un moyen conséquent pour la mise en œuvre du programme de soutien technique (PST). Ce vaste programme dispose de quelques piliers notamment la formation des cadres, dirigeants et arbitres du but, afin de renforcer le secteur du football dans le pays.

L’autre axe de ce programme vise la détection des jeunes talents garçons et filles âgés de 15 ans, dans les établissements scolaires à la base. Ces jeunes seront formés dans un centre déjà construit par la FCF, sur le financement de ce programme, et accompagnés par des bourses d’études.

Il faut noter que ce programme de soutien technique a été pour la FIFA, un projet pilote, avant de mettre en œuvre dans d’autres pays, selon le patron de la FIFA Gianni Infantino, qui a également exprimé sa détermination à soutenir le football centrafricain.

<<Ce programme de soutien technique, est la première fois à être mis en œuvre en Centrafrique. Et dès que ce programme marche bien ici, nous pouvons l’exporter dans d’autres pays auxquels, il y a des fédérations affiliées à la FIFA>>, a expliqué Gianni Infantino, dans son discours au siège de la FCF à Bangui.

Dans sa mission à Bangui, il a été reçu aussi par le chef de l’Etat centrafricain Faustin Archange Touadéra, puis par le premier ministre qui lui a décoré en grade du chevalier dans l’ordre du mérite centrafricain.

Mais sa visite intervient dans un contexte où, le comité de sanction de la FIFA a suspendu le stade 20000 places de la République centrafricaine, à accueillir les grands matchs internationaux.

Notons que la visite du président de la FIFA Gianni Infantino fait suite à celle de son prédécesseur Sepp Blatter en avril 2005.

Laisser un commentaire