ActualitéPolitique

Burundi/UE : La CEA appelle à la levée des sanctions contre le Burundi

Burundi/UE : La CEA appelle à la levée des sanctions contre le Burundi

Le Secrétaire général de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (CAE), Peter Mathuki, a appelé l’Union Européenne à «lever les sanctions prises contre le Burundi car il a déjà ouvert une nouvelle page », a-t-on appris d’une déclaration publiée mercredi sur le site de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CEA).

Par YVES NGORE

«J’appelle l’Union européenne à lever les sanctions contre le Burundi et ouvrir une nouvelle page pour le mieux-être du peuple burundais», a déclaré Peter Mathuki, Secrétaire général de la Communauté des
Etats d’Afrique de l’Est.

«Les sanctions de l’UE contre le Burundi nuisent non seulement aux Burundais mais à la population de toute la région», a-t-il souligné.

Le secrétaire général de la CAE a fait cette déclaration lors des échanges avec la délégation de l’UE en Tanzanie sur la manière d’améliorer le soutien européen au processus d’intégration en Afrique de l’Est.

La Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) comprend six pays de la région à savoir le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l’Ouganda. Son siège est à Arusha, en Tanzanie.

En mars 2016, au plus fort de la crise née de la contestation du 3ème mandat du président d’alors, Pierre Nkurunziza, l’Union européenne (UE) a «suspendu les appuis financiers directs fournis à l’administration burundaise, y compris les
appuis budgétaires».

Ces sanctions sont toujours en vigueur, près d’une année après la prise de fonction du nouveau président Evariste Ndayishimiye successeur de feu président Pierre Nkurunziza, décédé le 8juin 2020.

Laisser un commentaire