ActualitéInternational

Arabie saoudite : Célébration du 91e anniversaire de l’unification du pays

Saudi Arabia : Celebration on September 23, 21 of the 91st anniversary of the country's unification

Les Saoudiens ont célébré le 23 septembre 21 le 91e anniversaire de l’unification de leur pays. Au milieu de réalisations qualitatives dans divers domaines

Le Royaume d’Arabie saoudite, les dirigeants et le peuple, ont célébré le 16 Safar 1443 AH (23 septembre 2021), la 91e Fête nationale avec des réalisations qualitatives dans divers domaines, sous la direction du Gardien des deux saintes mosquées Le roi Salman bin Abdulaziz Al Saud.

====>> Saudi Arabia : Celebration on September 23, 21 of the 91st anniversary of the country’s unification

Ces réalisations sont le résultat des visions ambitieuses menées par le prince héritier Mohammed bin Salman Al Saud et le fidèle peuple saoudien qui travaille sans relâche pour construire une renaissance globale et une nation prospère qui sera inévitablement le phare de l’Est.

inewsafrica

À l’occasion de son 91e anniversaire, l’Arabie saoudite continue de jouer un rôle de premier plan dans diverses organisations internationales et à travers de nombreux partenariats. Ces rôles et partenariats ont placé le Royaume dans une position clé pour établir et renforcer la paix au niveau international. Cela s’est en fait concrétisé puisque le Royaume a injecté des milliards de dollars dans les économies de plusieurs pays et a accueilli divers partis rivaux dans le but d’unifier leurs positions, de renoncer aux discours de haine et d’arrêter les combats. En outre, le Royaume a offert des milliards de dollars d’aide humanitaire à de nombreux pays touchés à travers le monde.

Partant de son rôle et de sa position arabes et islamiques, l’Arabie saoudite travaille également aux niveaux politique et économique dans une position clé pour promouvoir la paix et unifier le discours aux niveaux arabe et islamique, ainsi que pour renforcer les ponts de communication entre les pays arabes et islamiques, leurs peuples et autres peuples du monde, et contenir les crises qui surviennent parmi eux.

À la lumière de la pandémie de coronavirus, qui a causé la mort de millions de personnes à travers le monde et nuit aux économies mondiales, l’Arabie saoudite a intensifié ses efforts humanitaires pour aider de nombreux pays à travers le monde à surmonter cette crise en fournissant diverses formes de fournitures médicales, Vaccins COVID-19 et aide économique.
Dans le cadre de ces efforts pour contenir la pandémie et aider les pays les moins avancés (PMA) à réduire ses répercussions, le Royaume a fait un don de 20 millions de SAR pour soutenir l’initiative de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) de fournir des vaccins COVID-19 à deux catégories de personnes , à savoir les agents de santé et les personnes âgées dans les PMA-OCI, au nombre de 22 pays, y compris l’État de Palestine.

Au niveau des enjeux internationaux également, le Royaume a tenu à contribuer fortement à la lutte contre le changement climatique en lançant des initiatives globales dans sa dimension et son champ d’application, comme l’Initiative Verte Moyen-Orient qui vise, en partenariat avec les pays du Moyen-Orient, planter 50 milliards d’arbres dans le cadre du plus grand programme de reboisement au monde pour faire face aux défis environnementaux, améliorer la qualité de vie dans la région et réduire les émissions mondiales de dioxyde de carbone.

En interne, le Royaume a dévoilé le projet « The Line », pour construire une ville décarbonée de 170 kilomètres de long pour un million d’habitants. Ce sera le premier développement urbain à grande échelle conçu depuis le début de l’ère numérique et de l’intelligence artificielle, dans le cadre de la Vision 2030 du Royaume pour améliorer la qualité de vie en Arabie saoudite.

Sur le plan économique, le Royaume a poursuivi ses efforts pour stabiliser les marchés mondiaux du pétrole en soutenant les accords existants dans ce domaine et en proposant des initiatives volontaires pour réduire la production.

Malgré ce que le monde traverse à la lumière de la pandémie de coronavirus, l’Arabie saoudite a impressionné tout le monde par sa capacité à se rétablir rapidement, car les rapports des organisations économiques internationales indiquent que l’économie saoudienne augmentera de 2,4% cette année et de 4,8% en 2022. Les organisations ont attribué ces perspectives positives à la poursuite de la mise en œuvre par l’Arabie saoudite des programmes de sa Vision 2030, qui repose sur la diversification de l’économie qui conduit à la permanence des ressources économiques et à la viabilité financière.

Sur le plan numérique, des pas de géant et des projets qualitatifs ont transformé le Royaume, en quelques années, au rang de pays avancés dans le domaine numérique, le faisant occuper des rangs avancés dans plusieurs indicateurs numériques mondiaux, dont la cybersécurité, le développement technique, la compétitivité mondiale, la structure numérique. dans le cadre du développement de l’administration numérique, des capacités et du capital humain, de l’administration en ligne et des vitesses de l’Internet mobile.

Dans le domaine humanitaire, l’Arabie saoudite a maintenu son leadership dans le domaine du volontariat et de l’humanitaire. Le royaume n’a épargné aucun effort pour tendre une main secourable aux nécessiteux du monde entier. En effet, la Vision 2030 du Royaume a mis l’accent sur le développement du travail caritatif et humanitaire, ainsi que sur l’augmentation du nombre de volontaires de 11 000 à un million de volontaires.

Lorsqu’on parle d’action humanitaire, il convient de mentionner le Centre d’aide et de secours humanitaires du roi Salman (KSRelief), qui a été créé pour être un centre de premier plan pour l’aide et l’action humanitaire et pour transmettre les valeurs islamiques saoudiennes au monde, en plus de gérer et coordonner le travail de secours au niveau international pour assurer le soutien aux groupes touchés.

Jusqu’à présent, KSRelief a mis en œuvre 1 727 projets humanitaires et de secours d’une valeur de 5,5 milliards de dollars dans plusieurs domaines, notamment la sécurité alimentaire, la santé, l’assainissement de l’eau et de l’environnement, les abris et l’éducation.

Laisser un commentaire